Des perceptions différentes

Le dîner débat Centrale Ethique du 8 juin a été l’occasion de proposer une rapide analyse des 200 premières réponses au diagnostic Risques Psychosociaux.

Ceux qui ont déjà testé ce diagnostic savent que dès la réponse à la dernière question le participant découvre son profil de risques sur 4 axes : travail, relation, entreprise et équilibre personnel.

Le graphique ci dessous met en évidence de très grandes disparités de perception entre les dirigeants et les autres populations sur 3 des 4 axes sur lesquels porte le diagnostic. Le niveau de risque perçu est le même sur l’équilibre vie privée/vie professionnelle, mais l’écart est très important sur les relations (presque 20 points) et la perception de l’entreprise (25 points !).

Capture

Compte tenu de la structure du diagnostic, des échelles de réponses aux questions,  la perception est plutôt négative au delà de 50%. C’est le cas de la population des agents de maîtrise sur l’axe entreprise. Un signe d’une tension très forte sur cette « courroie de transmission » ? Il s’agit pourtant pour ces premières réponses d’une population qui n’était pas particulièrement à risque.

Capture
Pour souligner la valeur significative de ces écarts, voici le même graphique répartissant les moyennes en fonction du sexe des répondants. C’est à peine si l’on distingue une légère différence sur l’axe entreprise :  les femmes étant un tout petit peu plus inquiètes que les hommes sur cet aspect.

Une analyse plus précise des réponses aux questions est en cours, mais n’oubliez pas que vous pouvez faire tester le diagnostic en communiquant ce lien : http://diagnosticrps.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *